Installation sonore interactive bamboos « don’t lie ». récup et bambou

« Le bambou à la base d’un projet artistique ? C’est l’idée de Bamboos don’t lie, qui fait cohabiter grâce à ce matériau l’architecture, la musique, le jardinage et les arts plastiques. L’installation est une hybridation entre un espace vert, une architecture organique mobile et un instrument de musique géant. Celle-ci est déployée dans l’espace urbain, à la portée de tous. A la base du projet, une réflexion sur le consumérisme nuisible à la biosphère : voulant rééquilibré l’interaction entre l’homme et la naturel, l’artiste se tourne vers des matières végétales. »

 

bamboos don’t lie, bamboo installation from bambomlab on Vimeo.

 

 

 

Cette installation sonore végétale, faite de bambou, à son propre rythme de vie, comme une fleur elle s’ouvre et se ferme. C’est une architecture mobile, un espace vivant ,qui évolue au rythme du soleil et du passage du public.

Un panneau solaire alimente une petite pompe à eau qui remplis un « château d’eau » et permet le mouvement autonome de l’installation.

c’est la partie la plus hi-tech le reste est tout le contraire, low-tech précisément, fait main avec des éléments facile à se procurer, il n’y a pas de fascination pour la technologie nouvelle ici, technologie souvent opaque et asservissante, qui ne donne qu’un intérêt passager et un besoin rapide de renouvellement.

Tout les sons sont produits par de l’air en mouvement au moment de l’ouverture ou de la fermeture de l’installation et également par le déplacement du public dans l’installation,le public peut jouer de cet instrument géant en bambou et interagir avec les sons produits par l’installation.

L’air fait vibrer des membranes, fait des bulles dans de l’eau ou passe dans des sortes de flutes, tous ces « instruments » sont en bambou. Il y a également un instrument dont le son est modifier et évolue avec la croissance des canes de bambou.

 

 

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

I

 

 

 

Installation en bambou , sonore, contributive.
conçue avec des techniques simples et utilisant principalement des matériaux végétaux.
une installation magique mais sans mystère de technologie, respectueuse de l’environnement, qui évolue au rythme de l’homme ,de la nature.

 

 

bamboos don’t lie , Bellone Brussel 05 2011 from bambomlab on Vimeo.

 

 

 

 

Premier test de fermeture de l’installation.
L’architecture en mouvement,
au centre dans la tour, un soufflet géant, il envoie de l’air dans des bambous sonores, vous en entendez un qui fait office de test. c’est très amusant et agréable de travailler cette grande structure au soleil. à bientôt !

fermeture installation test from Daniel Gaviria escobar on Myspace.

 

 

 

la première construction, positionnement de la structure en bambou dans l’espace.

premiere construction from Daniel Gaviria escobar on Myspace.